Hormones de la détente et du stress : les effets du massage

Tout le monde sait que le massage est un bon anti-stress mais quels sont vraiment les effets du stress sur notre corps et comment le massage y remédie t-il  au niveau physiologique ?

Au niveau du cerveau, le stress produit une hormone appelée le cortisol. Celle-ci est nécessaire et bénéfique lors de situations où le danger est réel et imminent puisqu’il va déclencher une action : combattre ou fuir.

stress

Photo par Aarón Blanco Tejedor sur Unsplash

Cependant, dans le cas d’un stress chronique, le cortisol à un impact négatif sur tout le système hormonal qui se dérègle pour fournir l’énergie nécessaire au cerveau.

Il est alors responsable de l’anxiété et de la dépression et au niveau physique de :

La prise de poids car le cortisol envoie un message de faim au cerveau

Le stockage du gras au niveau du ventre. Le gras s’y dépose car la demande en énergie est continue et il est plus facile pour le cerveau d’aller chercher les glucides et lipides nécessaires  son fonctionnement à un seul endroit du corps.

L’augmentation du taux de cholestérol. Le cholestérol est nécessaire à la production du cortisol

L’augmentation du taux d’insuline qui entraîne des diabètes de type 2

La diminution de la résistance aux maladies (l’immunité) en faisant baisser la production d’ocytocine, hormone de la détente.

En activant le système nerveux, le massage va favoriser la production d’ocytocine : l’hormone de l’amour, de la détente et du bien-être et faire baisser le taux de cortisol limitant les impacts négatifs de celui-ci sur la santé.

« Pour qu’un massage soit efficace il doit être donné avec de l’empathie, avoir un côté maternant, unifiant, tenant compte de l’individu dans sa globalité, de façon holistique ».

***

Sources utilisées pour la recherche et la rédaction :

D’autres articles à découvrir !

Je veux recevoir des infos et des promos !

Abonnez-vous afin de recevoir les derniers articles, les actualités et les offres PROMO d'Akasha.

Bienvenue !